JBEQ France

Si tu as déjà fait JBEQ Québec, nous savons que tu as à cœur de servir et de partager ta foi avec ceux qui ne connaissent pas Jésus. Le Québec n’est pas le seul endroit où de nombreuses personnes vivent sans Christ. Savais-tu que plus de 1,7 milliard de personnes dans le monde n'ont jamais entendu parler de l'amour de Dieu?

 

JBEQ, en partenariat avec les Ministères du Fellowship à l'étranger, t’offre la possibilité de participer à l'évangélisation mondiale dans la grande Mission que Christ nous confie.

Pourquoi la France ?

La France a rejeté la religion après la Révolution française. Depuis, très peu de gens suivent Jésus-Christ. En fait, la France est le pays d’Europe où il y a le plus d’athées. Il faut que quelqu'un apporte la Bonne Nouvelle à ce peuple qui a désespérément besoin d’un Sauveur !

 

Pourquoi pas toi ? Être un québécois est tout en atout en France. Tu es très bien accueillit et les gens s'arrêtent pour écouter ton accent ! Leur partager Jésus à travers le service et ton histoire personnel est le plus bel investissement que tu puisses faire !


Qui peut faire JBEQ France ?

  • Avoir 19 ans ou plus
  • Avoir déjà fait JBEQ ou une expérience d'évangélisation similaire
  • Être prêt à servir et à apprendre
  • Être prêt à travailler et vivre en équipe
  • Être disponible durant le mois de juillet
  • S'engager à suivre les 2 à 3 formations prévues

Qu'est-ce que ça implique ?

Avant de partir...

  • Être recommandé par ton église locale
  • Développer une équipe de partenaires de prière
  • Faire une levée de fond (JBEQ t'aidera à chaque étape)

En mission...

  • Partager ton témoignage
  • Participer à l'organisation de soirées québécoises
  • Faire des clubs d'enfants
  • Présenter l'Évangile à travers des arts créatifs
  • Visiter des foyers pour personnes âgées
  • Évangéliser sur les places publiques

Coût : 2500 $

(Inclut les billets d'avion et le transport en France durant la mission)

 

« J’ai appris à me confier en Dieu avec honnêteté, à avoir de l’assurance et de l’amour quand je témoigne, et à avoir un esprit de serviteur. Le fait d’aller à l’étranger permet d’être en contact avec d’autres missionnaires et d’apprendre de leur expérience. C’est tout aussi enrichissant pour eux, parce qu’on leur apporte des ressources et des nouvelles idées. »

- Rachel Major (France 2012)

 

« J’encouragerais quelqu’un à faire un projet Outremer, parce qu’en sortant de notre zone de confort, nous apprenons à marcher par la foi. »

- Greg Scarott (France 2012)