Des nouvelles de notre équipe 2018


Semaine 3 – Plessisville

24 juin au 7 juillet 2018

Eh voilà, nous avons complété la troisième semaine! Ce fut une nouvelle semaine de J’aime mon voisin. Comme c’était la 8e édition de cette opération, le projet était bien rodé et bien connu dans la ville. Il y a eu beaucoup d’inscriptions et nous avons pu aider de nombreuses personnes et organismes de la région.

Bénédictions

Les enfants des pasteurs étaient avec nous toute la semaine et nous ont accompagné durant nos blocs de J’aime mon voisin. C’était beau de voir leur énergie et leur désir de servir les gens. Ils étaient excités de participer et nous motivaient tous les jours!

Durant nos temps d’équipe, nous avons pu partager nos craintes et appréhensions et s’encourager les uns les autres là-dedans, regarder au Seigneur et prier ensemble là-dessus.

Ça peut paraitre un peu bizarre, mais à jbeq les temps de repos sont comptés. Alors nous remercions le Seigneur pour la soirée de repos que nous avons pu avoir mercredi. Cela nous a fait énormément de bien!

Cette semaine, Moriah a pu prier avec une dame lors d’un bloc de J’aime mon voisin et parler de son histoire en français avec d’autres dames. Cela a été très encourageant pour elle!

Requêtes de prière

À Plessis, nous sommes allés chez beaucoup de gens qui avaient déjà reçu des services de J’aime mon voisin durant les années précédentes, nous avons pu continuer de bâtir des relations.  Prions que Dieu continu de travailler dans leur cœur et qu’ils puissent se tourner vers lui.

Priez pour que le Seigneur amène des cœurs à lui cette semaine!

 

Objectifs pour la prochaine semaine

Nous sommes maintenant à Gatineau pour cette semaine avec l’équipe de Jbeq ados. Que le Seigneur puisse nous aider à connecter avec des jeunes et qu’on puisse avoir un impact dans leur vie autant qu’eux dans la nôtre.

 

 

L’équipe Jbeq 2018

 

Semaine 2 – Beloeil

17 au 23 juin 2018

 

 

Notre deuxième semaine de service s’est déroulée à Beloeil, où nous avons aidé l’église locale avec le projet J’aime mon voisin.

 

 

Bénédictions

 

Cette semaine, Dieu a permis que nous allions aider des anglophones. Moriah a été encouragé du fait qu’elle ait pu leur partager une partie de son histoire avec plus de facilité et donc d’atteindre ces personnes dans leur langue maternelle.

 

Nous sommes également vraiment contents de voir qu’à travers les interactions que nous avons avec les personnes aidées durant J’aime mon voisin, Dieu forme nos cœurs. Aussi, nous apprenons à être satisfaits du résultat des discussions que nous avons avec les gens peu importe l’impact dans leur vie. En effet, c’est Dieu qui sauve et nous en sommes reconnaissants.

 

Nous voulons aussi rendre gloire à Dieu car nous avons eu l’occasion de témoigner de l’espérance qui est en nous à plusieurs personnes cette semaine lors de J’aime mon voisin.

 

 

Requêtes de prière

 

Lors d’un bloc de J’aime mon voisin, une équipe est allée construire une rampe de personne handicapée chez un couple, Paul et Carole. Paul est atteint d’une maladie qui atrophie les muscles et ne pourra plus marcher bientôt. Il a été énormément touché par notre geste et cela a ouvert une porte afin que l’évangile leur soit annoncé, à sa femme et lui. En effet, ils ont soif et beaucoup de questions! Priez pour Paul et Carole, que le Seigneur Jésus puisse les rencontrer.

 

Ludmina, une dame qu’on a pu aider, déménage à Beloeil bientôt. Elle prévoit aller à l’église là-bas. Priez que sont désir de fréquenter l’église reste et qu’elle continue d’entretenir des relations avec des chrétiens.

 

Priez pour nous, afin que le Seigneur nous utilise souverainement cette semaine!

 

 

 

Objectifs pour la prochaine semaine

 

Cette semaine à Plessisville, le projet J’aime mon voisin est bien connu et il y a parfois des bénévoles non-croyants de la ville qui s’inscrivent. Que par notre service et notre amour les uns pour les autres, nous puissions avoir un impact pour Jésus dans la vie de ces personnes.

 

 

 

L’équipe Jbeq 2018

 

 

 


Notre mission est de mobiliser la jeunesse dans la mission dès l'adolescence.

Comment? Par des formations et des projets d'été, des conférences et des cours, JBEQ développe et propose aux Églises et à leurs jeunes des opportunités de prendre part à la mission locale et à la mission globale.